Change Language

Navigation

Freddie Celebration Days

5/6/7/8 septembre 2019

Montreux - Suisse

J-12 jours
0 heures 0 minutes 0 secondes
2019

Let's turn

It on

Montreux Celebration

Le Mountain Studios à Montreux

Sous-navigation :

C’est l’histoire passionnante de ce studio montreusien qualifié à l’époque par les artistes de meilleur studio d’Europe que nous allons vous raconter à travers ces quelques lignes.

David Bowie, Led Zeppelin, Michael Jackson, Miles Davis, Ella Fitzgerald, B.B.King, Yes, Duran Duran, Chris Rea, Sting, Phil Collins, AC/DC, Brian Ferry, Status Quo, Marvin Gaye, sans bien sur oublier Queen passeront la porte du mythique Mountain Studios de Montreux.

Le 4 décembre 1971, le Casino de Montreux part en fumée lors d’un concert de Frank Zappa, événement à la notoriété devenue planétaire grâce au célébrissime "Smoke on the Water" du groupe Deep Purple.

Le Mountain Studios fut construit quatre ans plus tard, en 1975 par Alex Grob et l’artiste-chanteuse et pianiste Anita Kerr, grâce au soutien financier d’actionnaires hollandais qui n’avaient aucun lien avec l'industrie musicale.

Alex Grob déclare alors : Les parois, le plafond, le sol doivent parfaitement restituer le son. J'ai importé 32 tonnes de bois des États-Unis parce que sa densité souligne mieux la sonorité de certains instruments. On m'a pris pour un fou (sourire...), mais je suis persuadé que la qualité d'un studio tient à des choses comme celle-là. Les savants calculs théoriques ne remplacent jamais l'expérience, l'intuition. Chaque mètre carré de revêtement est étudié pour différents besoins : nous avons aménagé un faux plafond avec des éléments suspendus qui absorbent les vibrations. Quant à la chambre de contrôle, elle est conçue comme l'intérieur d'un haut-parleur, il faut éviter la "collision" des ondes sonores, restituer un effet stéréo parfait en quelque point qu'on se trouve.

Le coût des travaux s'élèvent alors à deux millions de francs suisse.

Le studio d'enregistrement ouvre officiellement ses portes le 3 juillet 1975. Et propose une location du studio à CHF 260.- par heure pour les artistes.

Un jeune ingénieur du son britannique, David Richards, s’installe à Montreux et prend rapidement les manettes du studio d’enregistrement flambant neuf qu’on installe dans le nouveau Casino. Un certain Eugène Chaplin, fils du célèbre comique Charlie Chaplin ayant vécu à Vevey, rejoint l’équipe du Mountain Studios et travaille pendant six ans comme ingénieur du son en compagnie de David Richards.

Leurs premiers clients ne sont autre que les Rolling Stones, venus travailler sur leur nouvel album, "Black and Blue". Ils sont les premiers d’une longue liste…

De retour en Angleterre, après l’enregistrement de leur album "Jazz" en 1978 à Montreux, Queen fait l’objet d’un redressement fiscal particulièrement astronomique basé sur leurs revenus passés. Leurs conseillers leur suggérèrent de faire l'acquisition du Mountain Studios plutôt que de rembourser le fisc.

A ce moment-là, les actionnaires Hollandais qui détenaient le Studio n'étaient pas très contents de la manière dont le studio était géré. Alex Grob passait, à leurs yeux, plus de temps à Los Angeles avec Anita Kerr, son épouse américaine, qu'à diriger le Studio montreusien.

Lorsque Jim Beach, l’avocat-manager de Queen contacta Alex Grob afin d’entamer les négociations en vue du rachat du Studio, il fut particulièrement étonné de la réaction de ce dernier qui semblait heureux de pouvoir se "débarrasser" du Studio. Les six derniers mois d’exploitation n’avaient, en effet, guère été brillants.

On apprend, officiellement, le 15 juillet 1979, que le contrat de vente fut signé, le montant de la transaction reste toujours inconnu même si l’on sait qu’il dépasse le demi-million. Nous n’avons pourtant pas acheté le studio pour faire de l’argent déclarait Royer Taylor le batteur de Queen lors du rachat. Freddie Mercury, réticent au début, s’attacha à Montreux dont il appréciait la tranquillité.

Une fois Queen maître des lieux, les prix seront baissés (au minimum de 25%) et l’équipement technique modernisé. Le studio sera par exemple capable d’enregistrer en 48 pistes. Le groupe Queen déclare alors : Disposant d’une situation géographique exceptionnelle, d’un personnel (maintenu dans son ensemble) très qualifié et d’installations techniques de première qualité, le studio mérite que les meilleurs musiciens viennent y enregistrer.

En 1993, peu de temps après la mort de leur leader, le groupe Queen se sépare de son studio d’enregistrement montreusien. David Richards, travaillant sur place depuis plus de 15 ans se montre intéressé et le rachète. Il devient officiellement propriétaire du Mountain Recording Studios le 1er février 1993.

Ce que souhaite le nouveau propriétaire, c'est de continuer sur la même lancée.

David Richards déclare alors : "J'ai heureusement pu réduire les charges d'exploitation de moitié en me séparant du Montreux festival services, qui continue ses différentes activités de son côté. Pour toute la partie administrative du studio, j’ai aménagé un petit bureau chez moi, dans le galetas. C’est amplement suffisant! Et cela permet de réduire le prix de location du studio. En ces temps de récession ce n’est pas désagréable de pouvoir offrir un service complet à des prix raisonnables".

Cela signifie un prix forfaitaire d’environ CHF 2400.- comprenant la location des locaux et de l’ensemble du matériel pour une journée entière.

Quelques années plus tard, en 2001, le groupe français Barrière achète l’immeuble et fait d’importantes transformations pour y accueillir les grands jeux.

Le Mountain Studios est alors contraint de cesser ses activités en été 2002. L'endroit resté inaccessible pendant quelques années se retrouve désormais menacé. En effet, l’âme du lieu, David Richards ne parvient pas à trouver un accord avec la direction du Casino de Montreux. La remise en état ainsi que l’insonorisation du Studio vieillissant est estimé à plus 400’000.—.

David Richards déclare alors : "Si nous ne parvenons pas à nous entendre, j’irai ailleurs. J’espère que la direction du Casino songera au moins à utiliser ces locaux pour en faire un Musée".

Outre le fait que le Casino refuse de faire un geste, le loyer fut également augmenté au même moment. S’en est trop pour David Richards qui quitte les lieux et décide d’installer son Studio à Attalens, un petit village à quelques kilomètres de Montreux.

Après son départ, les lieux ont été transformés en discothèque inspirée de la musique des années 70 et 80. Le Mountain Club voit alors le jour sans grand succès puis, quelques années plus tard, c'est l'exposition permanente "Queen : The Studio Experience" qui redonne enfin une nouvelle vie à cet endroit mythique.

Articles similaires :


Photos


mercury-phoenix-trust
Montreux Celebration soutient The Mercury Phoenix Trust qui lutte contre le VIH/Sida dans le monde entier.
Merci de visiter leur site internet pour obtenir plus d'informations.

Mis à jour le :
Toute utilisation partielle ou complète des textes ou images présents sur ce site sont strictement interdites sans l’accord écrit de Montreux Celebration. N'hésitez pas à nous contacter si un article n'est pas correct ou si vous avez d'autres informations sur ce sujet.