Freddie Mercury
Celebration Days 2019

5/6/7/8 septembre 2019

J-137 jours
0 heures 0 minutes 0 secondes
2019

Menu

Led Zeppelin

Montreux
concerts

Montreux Celebration

Led Zeppelin à Montreux

Sous-navigation :

Led Zeppelin 1972

AU DESSUS DES COLLINES ET LOIN DE LÀ - 27 et 28 octobre 1972 au Pavillon

Cela avait été particulièrement bénéfique pour le groupe de jouer en Australie, en Amérique du Nord et de terminer leur deuxième tournée au Japon, juste avant d’arriver à Montreux.

Claude Nobs s'était rendu à Londres pour finaliser les préparatifs. Certains membres du groupe souffraient d'un rhume en raison des changements climatiques extrêmes venant du Japon et du vol Londres-Montreux. Quelques semaines de repos et de détente étaient tout ce dont ils avaient besoin pour se remettre des activités de l’année.

Le retour de Led Zeppelin à Montreux pour la troisième année consécutive a été particulièrement significatif. À ce jour, le groupe est gravé dans la célébrité, jouant dans tous les coins du globe. L'idée de retourner jouer dans une salle de seulement 2000 personnes et d'amener leurs nombreux équipements dans un endroit aussi éloigné serait normalement inconcevable.

Rusty B., ingénieur du son chez Showco, a été spécialement envoyé de Dallas pour piloter le nouveau système P.A..

Négatifs originaux du concert :

LedZep

LedZep

Le Pavillon 1972

Le groupe a montré sa loyauté et son admiration pour Montreux en donnant deux brillants concerts les 27 et 28 octobre 1972.

Une fois encore, les fans de tout le continent se sont précipités pour assister au spectacle, y compris certains médias internationaux.

Un nouveau lieu les accueillait, le Pavillon, à la place du casino ravagé par un incendie l’année précédente. Leur quatrième album, sorti près d'un an auparavant, les a catapultés encore plus haut dans la scène rock.

Led Zeppelin était sans doute l'attraction numéro un dans le monde.

Seuls les Rolling Stones peuvent se comparer au succès de Zeppelin, mais avec de nombreuses critiques martelant et analysant chaque mouvement du groupe. Les productions de Zeppelin étaient encore plus impressionnantes. Tout au long de leur carrière, chaque nouvel album était une déclaration musicale révélant leur grande variété de goûts et de styles. Pour les fans de 1972, leurs trois premiers albums étaient une combinaison d’éléments avec des sons bien particuliers.

Led Zeppelin I a présenté les styles et les influences de ses membres jusqu’en 1968 - blues, rock et folk et, une fois fusionnés, ils ont créé une chimie brute instantanée au sein du groupe. Au fur et à mesure que leurs influences et leurs styles grandissent, la direction musicale de Led Zeppelin évolue également.

Leur deuxième album, Led Zeppelin II, a renforcé la plupart des sons du premier album mais, au fur et à mesure de leur progression, jusqu'en 1969, cela leur a permis de se développer davantage.
Il faut garder à l’esprit que le deuxième album de Zeppelin a été écrit et enregistré sur la route, c’est encore plus étonnant.

Alors qu'ils se lassaient de l’étiquette "heavy" qui leur était attribué, le groupe se concentra sur des sons plus doux, plus évidents sur Led Zeppelin III. Il y avait peu de choses sur leur troisième album qui n’avaient pas déjà été essayées sur les premiers albums (morceaux à base acoustique folk, blues et rock). La différence était que plus de temps était disponible pour composer et que l'accent acoustique était mis davantage en avant. Principalement dû à leur voyage à Bron-Yr Aur au pays de Galles.

Dans une interview du début des années 1970, Plant indiquait cette nouvelle direction: « Jimmy et moi allons louer un petit chalet près de la rivière Dovey, au Pays de Galles, où nous pourrons nous enfermer pendant quelques semaines pour voir ce que nous pourrons faire et il n'y aura personne d'autre autour de nous ».

Lors de leur dernière apparition à Montreux en octobre 1972, leur brillant quatrième album (sans titre) avait tous les indices que Led Zeppelin était là pour rester et que le reste des années 1970 verrait le groupe continuer à grandir et à changer de façon imprévisible. Même si l'enregistrement pour «Houses of the Holy» était terminé, il faudra cinq mois pour qu'il soit enfin distribué.

Les fans ont entendu un avant-goût du nouvel album et un bon nombre de leurs anciens morceaux favoris lors des deux concerts de Montreux en octobre 1972. Les fans ont eu droit à quatre chansons inédites du nouvel album (Over the Hills & Far Away, Dancing Days, The Song Remains The Same (alors intitulé "The Overture" et "The Rain Song").

Led Zeppelin a secoué les spectateurs chanceux d’avoir pu assister à leur concert le plus intime de l'année ! Une fois encore, des fans de toute l'Italie, de la France, de l'Allemagne et de l'Autriche étaient présents.

La communauté hippie locale continuait de croître naturellement. Gilles étant désormais résident à plein temps. L’apparence bizarre de nombreux fans qui se sont rendus à Montreux a tout d’abord été un spectacle indésirable. La réaction répugnante s'est rapidement transformée en une grande appréciation, non pas pour un nouveau jugement de la clientèle hippie, mais pour les importants revenus qu'elle a injectés dans l'économie locale. Certains bars sont restés pleins du samedi matin jusqu'à 2 heures le dimanche matin. La plupart des serveurs ont presque triplé leur chiffre d’affaires normal, en signalant que certains clients donnaient un pourboire de cent dix pour cent.

Led Zeppelin a maintenu son image sur scène aussi vraie que jamais. Tandis que d'autres groupes dans cette période, tels qu'Alice Cooper et les Stones, se livraient à des spectables extravagants et à des effets de lumière, Zep était essentiellement composé de quatre personnes et de leurs instruments.

Les critiques et les fans ont pris cela à coeur et ont estimé qu'ils étaient vraiment « l'un d'entre eux », avec un jean et des baskets comme vêtement habituel. Certains critiques ont estimé qu'il s'agissait d'un suicide pour leur carrière, mais le groupe a prouvé que sa musique et son talent étaient plus important que leur vêtements !

Des styles variés et des sons multiples ont éblouis la foule alors qu'ils participaient à deux inoubliables spectacles.

Du Misty Mountain Hop, inspiré par les hippies, au blues électrique de Since I’ve Been Loving You, une jam prolongée de Dazed and Confused au fantastique Bron-Yr-Aur Stomp, c’était l’un des meilleurs concert de Zeppelin à ce jour.

Stairway to Heaven était déjà un hymne de la radio FM et les fans étaient dans la frénésie. Whole Lotta Love pourrait être le seul « bricolage ».

Le groupe se décontracte pour la soirée et se sépare de leurs numéros préférés de rock and roll. Zep saute dans le répertoire d’Elvis Presley (Let’s Have a Party), Heartbreak Hotel, I Need Your Love Tonight et beaucoup d’autres.

"Je pense que nous avons joué chaque morceau du disque d'or d'Elvis",
a déclaré Robert Plant. « C’est étonnant que vous puissiez déclencher tant de bonheur et que Jimmy a également réussi à faire tous les solos. C'était complètement spontané ».

La nouvelle de ces concerts couronnés de succès a touché les médias britanniques qui préparaient les fans à la rumeur selon laquelle la prochaine tournée au Royaume-Uni aurait lieu plus tard cet automne.
Les éloges des médias locaux étaient parfois moins enthousiastes qu’en Amérique, mais ces concerts à Montreux ont indéniablement renforcé la position du groupe en tant que meilleur groupe de rock du monde. L'intensité, associée à une maturité confiante, décrit le mieux ce point dans leur carrière.

Led Zeppelin n’a plus joué à Montreux après leur apparition en 1972, mais ils sont revenus occasionnellement en vacances. Un allégement partiel du fardeau fiscal britannique constituait un avantage considérable.

Une longue tournée en Grande-Bretagne s’achève en 1973. Une dernière tournée en Europe n’aurait pas mieux préparé le groupe à une tournée extrêmement réussie en Amérique du Nord qui devait suivre.

Si le doute subsistait quant à savoir qui dirigeait le monde du rock, Zeppelin le fit bien comprendre en brisant le record de présence de spectateurs d’un groupe de rock (record établi auparavant par les Beatles en 1965) ceci lors du deuxième concert de la tournée du groupe ! Led Zeppelin montait haut et il nous a semblé encore plus spécial … après leur spectacle insignifiant à Montreux sept mois plus tôt …

27 et 28 octobre 1972 - Le Pavillon

Setlist :

Rock and Roll
Black Dog
Over The Hills & Far Away
Misty Mountain Hop
Since I’ve Been Loving You
Dancing Days
Bron-Y-Aur Stomp
The Song Remains The Same
(then titled ‘The Overture’) The Rain Song
Dazed & Confused
Stairway To Heaven
Whole Lotta Love (medley: Boogie Woogie, (Let’s Have a) Party, Heartbreak Hotel, I Need Your Love Tonight)
Heartbreaker (encore)

Plus de cinquante ans plus tard, on entend encore de la musique sur les quais au bord du lac Léman. La musique continue de résonner, les tendances s'estompent. Montreux reste l’un des festivals de jazz, de blues et de rock les plus recherchés au monde. Les hippies ont disparus du paysage, une bière coûte CHF 5,00, la communauté hippie de Territet a plié ses bagages en 1974. Certains sont devenus des bergers, d'autres sont passés par des horizons différents ou sont morts d'une overdose dans les années 80.

Montreux accueille et apprécie toujours les mélomanes à ce jour, tandis que l’ambiance a changé le cœur et l’âme des fans de l’époque de Zeppelin, on peut encore la sentir dans l’air de la montagne et dans l’écho des sons du lac.

Infos sur ces concerts sur la page officielle de Led Zeppelin :
www.ledzeppelin.com/show/october-28-1972
www.ledzeppelin.com/show/october-29-1972

 

Mis à jour le :
Toute utilisation partielle ou complète des textes ou images présents sur ce site sont strictement interdites sans l’accord écrit de Montreux Celebration. N'hésitez pas à nous contacter si un article n'est pas correct ou si vous avez d'autres informations sur ce sujet.