Change Language

Navigation

The Casino

is on fire

Montreux Celebration

L'histoire musicale de Montreux en 1971

Sous-navigation :

Deep Purple et l'histoire de Smoke on the Water

"SMOKE ON THE WATER", les paroles de cette chanson racontent l’histoire de l’enregistrement de l’album Machine Head. Deep Purple avaient prévu de l’enregistrer au Casino de Montreux, cela s'est finalement passé autrement...

Début décembre 1971, Deep Purple avait pris ses quartiers à Montreux afin d’enregistrer un album avec le studio d’enregistrement mobile qu’ils avaient loué aux Rolling Stones dans une des salles du Casino. ("The Gambling House" dans les paroles de la chanson fait référence aux salles de jeux dans ce même bâtiment. Le fameux Mountain Studios n’existait pas encore à cette époque).

Le 4 décembre 1971, lors d'un concert de Frank Zappa et les Mothers of Invention auquel Deep Purple assistait et qui eut lieu dans la salle "le Sablier" au Casino de Montreux, un idiot tire une fusée dans le plafond. Le bâtiment s'embrase instantanément. A l’extérieur une foule serrée, figée par la stupeur et le froid regardait les flammes sortant des fenêtres et du toit. Découvrez le récit complet de cette soirée sur la page de Frank Zappa qui lui est consacrée.

Un peu plus loin, dans un pré boueux, deux roadies courraient vers le long camion de 10 mètres, fermé à clé et cherchaient un moyen d’ouvrir la portière. C’est avec une pierre qu’ils fracassèrent le pare-brise, entrèrent dans la cabine et réussirent à faire rouler le lourd véhicule jusqu’au bord du lac le mettant ainsi à l’abri des flammes. Le studio mobile était sauvé.

Quelques heures plus tard, quand les gigantesques flammes se calmèrent et que la foule se dispersa, le Casino de Montreux était réduit en cendres.

Le jour suivant, dans leur hôtel à proximité, le groupe Deep Purple se demandaient alors comment ils allaient maintenant enregistrer leur album "Machine Head. Roger Glover le bassiste, Jon Lord le claviériste, Ian Paice le batteur, Ritchie Blackmore le guitariste et le chanteur Ian Gillan ratissèrent la ville de Montreux afin de trouver une salle qu’ils auraient pu convertir en studio d’enregistrement.

Après s’être fait éjecté du Pavillon (en face du Montreux Palace) par la police parce qu’ils faisaient trop de raffut, ils ont décliné l’offre d’un abri atomique, d’une cave à vin qui contenait pendant un temps des trésors de guerre, et d’un château dans les montagnes.

Ils ont finalement trouvé un luxueux, mais vide, Grand Hotel situé à Territet, juste à côté de Montreux. Celui-ci n’avait pas seulement des corridors spacieux qui pouvaient accueillir tout le groupe et leur matériel mais également des escaliers en spirales qui faisaient effets de chambre d’écho. Découvrez l'histoire de ce lieu mythique actuellement nommé "L'Alcazar" sur la page qui lui est consacrée.

L’enregistrement au Grand Hôtel de Territet

L’enregistrement débuta en décembre 1971 avec le studio mobile des Rolling Stones qui est mentionné dans les paroles. "Nous étions venus pour enregistrer au Casino de Montreux mais, comme vous le savez, il a brûlé" se confiait Jon Lord.

Il ajoute : "Nos roadies avaient décidé, le matin même, de ne pas entreposer notre équipement au Casino". Quelle chance inouïe sinon nous aurions tout perdu comme Frank Zappa. Je crois qu’il lui restait qu’une cloche toute fondue ! Puis nous avons cherché dans toute la ville de Montreux un endroit pour enregistrer et finalement c’est dans un hôtel vide pendant tout l’hiver, sauf pour une vieille dame sourde, que nous avons trouvé refuge".

Nous avons bouclé le corridor, amené des matelas et construit un petit studio. C’était tellement facile et relaxant parce que nous pouvions enregistrer quand nous voulions. Aucun souci d’horaire comme lorsque l’on enregistre dans un studio. Cela apporta à l’enregistrement une émotion spontanée et une continuité que l’on ne retrouve sur aucun autre de nos disques. Cela reflète beaucoup plus ce que nous sommes vraiment et nos trois premiers disques étaient les moins représentatifs, par rapport au son sur scène. L’album réuni les meilleures passages de "In Rock" et "Fireball". Il est excitant et musicalement très valable. Le plus important c’est qu’il a été fait en 3 semaines au lieu des habituels 6 mois.

Les flammes qui ont réduit le Casino de Montreux en cendres sont tellement présentes dans le cinquième morceau "Smoke on the Water" de l’album "Machine Head". Les notes rythmiques aiguës de la guitare de Ritchie Blackmore lèchent comme des flammes le début du morceau puis s’envolent tandis que le son rauque de l’orgue de Jon Lord et le roulement de la basse de Ian Paice nourrissent le foyer déjà en pleine ébullition. Puis la tendre voix grillée de Ian Gillan adouci l’histoire de l’incendie de Montreux dans un brazier rock’n roll :

We all came out to Montreux - Nous sommes tous venus à Montreux
On the Lake Geneva shoreline – Au bord du Lac Léman
To make records with a mobile, - Pour y enregistrer un disque avec un camion
We didn’t have much time. – Nous n’avions pas beaucoup de temps
Frank Zappa and the Mothers – Frank Zappa et les Mothers
Were at the best place around – Etaient au meilleur endroit à la ronde
Some stupid with a flare gun – Un imbécile avec une fusée
Burned the place to the ground. – A complètement incendié l’endroit

Mais pendant que les quatre membres de Deep Purple travaillaient dans un corridor d’hôtel encombré, encerclé par des matelas usagés, des portes habits faisant office de cloisons, le feu n’était pas l’élément primordial utilisé pour donner à "Machine Head" cet effet de choc. Le rythme - brutal, trépidant, rythme primitif – fut le tissu brut qu’ils utilisèrent pour construire chaque morceau que ce soit dans "Smoke on the Water" ou le martellement d’un moteur de formule 1 dans la chanson "Highway Star".

Qui est "Funky Claude" ?

Funky Claude décrit dans les paroles c’est Claude Nobs. C’est le fondateur du Montreux Jazz Festival à Montreux en 1968 et c’est un personnage très important dans le monde musical. Comme spécifié dans les paroles, il a aidé plusieurs spectateurs à sortir du Casino pendant l’incendie. C’est aussi l’homme qui leur a trouvé le Grand Hôtel. Une de ses photos est d’ailleurs sur la pochette du disque original.

"Casses-toi une jambe Frank !!"

A vrai dire ce fut une mauvaise période pour Frank Zappa qui d’abord a tout perdu dans l’incendie de Montreux puis deux jours plus tard, quand il joua à Londres, un fan le tira de la scène et Zappa s’est brisé la jambe en tombant dans la fosse d’orchestre. Ian Gillan fit ce bref commentaire : "Break a leg Frank ! (casses-toi la jambe Frank)". à la fin du morceau "Smoke on the Water" suite au concert enregistré pour la BBC en mars 1972 et disponible sur l’excellent double album chez EMI "Deep Purple in Concert" : La chanson fut créé plus ou moins spontanément : Roger Glover avait l'image de la fumée qui se dispersait sur le lac Léman fixée dans sa tête et la phrase "Smoke on the Water" (fumée sur l’eau) collait parfaitement. Il a suggéré à Ian Gillan qu’ils devraient utiliser ce titre pour une chanson mais Ian l’a écarté en disant que les gens risquaient de comprendre qu’il s’agit de drogue. Puis Ritchie à surgit avec ce riff notoire qui est devenu si connu.

Smoke on the Water

Deep Purple n’ont, semble-t-il, pas remarqué que cette chanson avait un tel potentiel car ils ne l’ont pratiquement jamais jouée en public au début des années 1972 et le titre "Never Before" fut choisi comme le premier single de l’album.

Ce n’est pas avant 1973 lorsqu’un single sorti aux USA contenant deux versions de "Smoke on the Water" l’une en version studio et l’autre, sur la face B, de "Made in Japan" que ce morceau est devenu mythique et aida Deep Purple à se hisser au sommet parmi les artistes vendant le plus de disques.

Le disque d’or offert par la maison de dique de Deep Purple à la ville de Montreux et commémorant la vente de plus d’un million de copies du single "Smoke on The Water" est désormais exposé au Musée de Montreux. Vous trouverez plus d’informations sur la page dédiée.

Le 4 juillet 2018, le groupe Deep Purple est revenu au Grand Hôtel de Territet (nommé de nos jours l'Alcazar) où il a créé son tube "Smoke on The Water" pour inaugurer, en présence que quelques invités, une plaque commémorative. Informations sur cet événement ICI.

Articles similaires :


Photos

Mis à jour le :
Toute utilisation partielle ou complète des textes ou images présents sur ce site sont strictement interdites sans l’accord écrit de Montreux Celebration. N'hésitez pas à nous contacter si un article n'est pas correct ou si vous avez d'autres informations sur ce sujet.