Change Language

Navigation

Goin’

Back

Montreux Celebration

Artistes & People de Montreux

Sous-navigation :

Rolling Stones et Montreux

Lors d’un concert mémorable à la Rose d’Or de Montreux le 24 avril 1964, les Rolling Stones se sont produits avec Petula Clark pour la première fois en dehors de leur pays. C’était au début de leur célébrité, et les morceaux "Mona", "Route 66" et "Not Fade Away" étaient déjà au Hit Parade.

Le groupe reviendra ensuite régulièrement en Suisse et notamment à Genève, Vevey, Lausanne, Villars et Nyon en Suisse Romande. A Zurich, Berne, Bâle, Frauenfeld, Dübendorf pour la partie alémanique. Les Stones y effectueront pas moins de quatorze concerts en Suisse en cinquante années de tournées.

A noter le tristement célèbre concert du 14 avril 1968 au Hallenstadion de Zurich devant un public de près de 10'000 personnes. Signe avant-coureur des violences de 1968, la situation a rapidement dégénéré après le début du concert, de nombreux spectateurs ont alors commencé à casser les chaises dans la salle. Plusieurs centaines de policiers sont intervenus pour rétablir l'ordre. Fin mai 1968, deux concerts de Jimi Hendrix se sont terminés en bataille rangée entre les jeunes et la police zurichoise.

En 1971, suite à l'incendie du Casino de Montreux, les Rolling Stones louent leur studio mobile au groupe Deep Purple afin qu'ils puissent enregistrer leur album Machine Head. Un récit complet de cette histoire sur la page dédiée au groupe Deep Purple.

Depuis la mi-septembre 1972 Keith et sa famille s’installèrent d’abord à Gyron and ensuite dans un chalet du nom de "Le Pec Varp" dans la Commune de Villars haut perché à flanc de montagne entre Montreux et Martigny. Charlie Chaplin, alors 83 ans, était un de ses voisins.

C’est un fait qu’en 1975, après une tournée aux Etats Unis pour promouvoir "It’s only Rock and Roll", que Keith voulait trouver l’endroit idéal pour enregistrer "Black and Blue". Il trouva assez vite la solution. Les Stones avait besoin d’un endroit où ils pourraient obtenir un nouveaux son. "Somewhere where we can get a real shitty, rock n’ roll sound".

Naturellement ils choisirent la Suisse.

En octobre tout le monde s’est retrouvé au Mountain Studios à Montreux, où le fils de Charlie Chaplin travaillait en tant que "staff engineer".

Dans la régie dernier cri, face aux monstres sacrés, un gamin de 19 ans tout juste débarqué d'Angleterre: David Richards. Installé à deux pas du lac, le Mountain Studios, dans lequel officie le jeune assistant, est doté de l'équipement le plus moderne du monde.

Les Stones dorment le jour et bossent toute la nuit. Un rythme auquel peine à s'habituer le prestigieux homonyme de David, Keith Richards. Une nuit, alors que le groupe festoie autour d'un gigantesque banquet à l'étage avant de se mettre à l'œuvre, le téléphone sonne au studio. C'est la femme de Mick Jagger. David rejoint le groupe et glisse timidement un mot au chanteur. De l'autre côté de la table, Keith Richards dort, le visage plongé dans son assiette. Personne ne s'en émeut. Ce même flegme, David Richards l'affiche derrière sa régie.

Keith Richards, déclarait alors à propos de la Suisse : "Je ne suis vraiment pas au courant de pas mal de choses qui se passent parce que je suis forcé de passer beaucoup de temps dans ces cabanes de bois en Suisse".

"Les fans viennent vers moi dans la rue et me disent : Hey, t’es un Rolling Stone ! Je joue dans un groupe. Comment on arrive au top ? Comment on gagne un max de fric ? Comment il faut s’y prendre pour avoir un bon groupe" ?

Et je leur réponds : "Hum, regarde, essaie d’abord de crever de faim, ok ? Ils n’ont aucune idée de ce que ça signifie, ils sont tellement riches ! Ils comprennent pas ça, man. Ecoute, t’as déjà entendu parlé d’un bon musicien Suisse ou d’un bon peintre ou écrivain Suisse" ?

Après Montreux, les Stones retournèrent à Munich. Malgré l’air pur des Alpes, Keith était, d’après Nick Kent, conscient que trop de temps passé dans le sanatorium "of the Western world" n’aurait d’autre conséquence que de détruire le créatif qui le faisait vivre.

www.rollingstones.com

Articles similaires :


Videos

Les Rolling Stones en répétitions à Montreux en 1972

Une nouvelle visite est effectuée par les Stones à Montreux le 21 mai 1972. Incognito cette fois-ci, pour répéter pendant plus de dix jours leur nouveau show dans la salle Rialto du cinéma Scala, en face du Casino (actuellement l’Adam’s café), transformée pour l’occasion en studio de répétition.

Mis à jour le :
Toute utilisation partielle ou complète des textes ou images présents sur ce site sont strictement interdites sans l’accord écrit de Montreux Celebration. N'hésitez pas à nous contacter si un article n'est pas correct ou si vous avez d'autres informations sur ce sujet.